>
Vous lisez...
1. PEINTURE, 3. JEUX DE FIGS, FrostGrave, Photos, WIP du c12

Frostgrave : Sellsword, des chiens et un ours

On dirait le titre d’une vidéo d’Antoine Daniel, mais c’est toujours bien de figs qu’il s’agit, et de Frostgrave en particulier.

Alors que le deuxième supplément sort demain en VO (d’abord un simple .pdf de 10 pages vendu 5$ qui sera intégré à un livre en dur début 2017), l’auteur Joseph McCullough s’exprime sur son blog et nous livre sa fébrilité à la veille de cette sortie. Je vous laisse découvrir son post, mais si vous ne parlez pas anglais (ou si vous avez la flemme…), on y apprend que non : il n’y aura pas de capacités pour les Capitaines dans Frostgrave. On y apprend aussi que le Sieur Joseph est plus inquiet pour cette sortie que pour le premier supplément Thaw of the Lich Lord.

Frostgrave_Sellsword cover

Pour rappel, Sellsword introduit les fameux capitaines et permet donc d’avoir un autre type de personnage évolutif pour le jeu en campagne. Les magiciens et leurs apprentis ne seront donc plus les seuls à manger de l’XP, voilà qui devrait changer un peu la donne !

Mais juste un peu, car l’auteur explique qu’il ne s’agit pas de capacité en tant que telle, mais des « Tricks of the Trade » (Trucs du Métier, plus ou moins…) qui ne seront activables qu’une fois par partie et souvent pour relancer un jet de dés. Pas de crainte de voir l’équilibre total du jeu mis en péril, ni même l’esprit qui reste donc des bandes « jetables » menées par des magos qui le sont moins (jetables, pour ceux qui dorment au fond…).

Trois nouveaux scénar sont aussi au menu, mais je n’en sais pas plus sur le contenu à l’heure où j’écris ces lignes.

J’ignore si le Studio Tomahawk a prévu de traduire Sellsword (Thaw of the Lich Lord devrait l’être quant à lui, il me semble) mais nul doute que ce bouquin se retrouvera sur mon étagère prochainement. Je rappelle qu’il s’agira d’un .pdf dans un premier temps, mais qu’il sera regroupé avec d’autres mini-extensions dans un livre en dur début 2017.

Je profite de ce post pour balancer quelques photos pourraves de mon avancée sur la peinture de Frostgrave. L’ours est une entrée du tableau des rencontres aléatoires (qui doit faire mal, j’imagine…) ; les clébards quant à eux peuvent être intégrés à une bande ou joués en chiens errants bouffeurs de molets (et de gorges, accessoirement).

J’ai tout de même commencé la peinture des gentils. Le Thaumaturge et son padawan sont en cours.

Discussion

Une réflexion sur “Frostgrave : Sellsword, des chiens et un ours

  1. Merci pour les infos. J’ai parfois (souvent en fait) le flemme de les lire en anglais.

    STéphane

    J'aime

    Publié par Stéphane | 21 janvier 2016, 20 h 05 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Google Translate

Image du moment

Chaîne YouTube Wargame française de qualité !

Compteur Marius 2017

279 Marius
Détail ici

WIP de l’Atelier

Prédator Baal

%d blogueurs aiment cette page :