>
Vous lisez...
2. JEUX DE PLATEAU, Kickstarter

Oddball Aeronauts – Open the box

Ce n’est que récemment que je suis tombé dans le piège Kickstarter. Je dis piège parce qu’il faut bien avouer que pour des geeks accro à la nouveauté-qui-déchire, ce site c’est Noël tous les jours. Se sentir important et privilégié en claquant des thunes dans un projet embryonnaire, suivre fébrilement l’évolution des pledges : « allez, plus que $630 000 pour la fig collector et les cartes dorées qui brillent, bougez-vous geeks du monde entier !! », et compter patiemment les 175 jours de retard que tous les projets se prennent dans les dents parce que « c’est la faute de l’usine, c’est la faute de la poste, c’est la faute d’Obiwan Kenobi, c’est la faute de on est parti avec la caisse… », bref tout ça fait partie du processus et je m’y suis fait. Mais je n’avais encore jamais eu la joie de recevoir à la maison le petit carton du jeu pas encore sorti que moi seul (et les 1556 autres geeks qui ont saigné leur compte Paypal) a reçu en exclusivité mondiale.

Donc le petit paquet est arrivé mardi et malgré cette intro pleine de condescendance sur ma pauvre condition de Geek abonné aux échecs critiques de volonté, je suis SUPER content du produit !

Oddball Aeronauts est un petit jeu de cartes pour 2 joueurs se déroulant dans un monde steampunk peuplé de créatures bien choupinettes. Le style ne plaira probablement pas à tous, mais c’est d’abord la qualité des illustrations qui m’a fait plonger.
Chaque joueur a un deck d’une trentaine de cartes représentant l’équipage d’un dirigeable méchamment stylé.
dirigeables

Le but du jeu est d’attaquer l’équipage adverse en utilisant une des 3 compétences apparaissant sur chaque carte (Sailing – Gun – Boarding / Navigation – Canon – Abordage), en la boostant au besoin avec les bonus des 2 cartes suivantes dans la main. Les attaques ont des effets différents :
– forcer le perdant à défausser des cartes,
– autoriser le gagnant à réactiver des cartes défaussées,
– un mixte des deux résultats ci-dessus.
Le premier qui a défaussé toutes ses cartes a perdu, simple mais efficace. Bien entendu, certaines cartes ont des capacités spéciales qui peuvent être jouées pour se donner des bonus ou infliger des malus au méchant d’en face.

L’originalité est qu’on peut y jouer sans table. La défausse est dans la main mais sous le paquet et seules les 3 premières cartes du deck sont actives dans un tour, sachant que les 2e et 3e ne sont utilisées que pour leur valeur bonus, au choix du joueur. Mon explication sent un peu le pâté, mais les règles sont ultra simples et intuitives, et au bout de 5 minutes on a compris le truc. Après seulement deux parties, on comprend que le potentiel stratégique est bien plus grand qu’il en a l’air de prime abord et on se prend rapidement à sacrifier des cartes pour améliorer ses prochaines mains.
Les parties sont rapides (15 min en débutant) et très serrées car les decks sont très équilibrés. Soulignons aussi qu’il est possible de les customiser un peu en échangeant les cartes de base avec celles fournies dans la boîte de base. Une extension est déjà en préparation avec de nouvelles factions, de nouvelles cartes pour customiser les decks de base et la possibilité de jouer à plus de 2 joueurs.

J’ai reçu des bonus à la con (un pins, une boîtes en métal qui est trop petite pour contenir les 2 decks si on met des protèges cartes, j’adore…) mais je reste très satisfait de mon achat. Les cartes sont super belles et de très bonnes factures, c’est facilement transportable et on ne s’en lasse pas au bout de 3 parties. Bref c’est du bon, et si vous croisez une boîte dans votre repaire de geek préféré (le jeu devrait être commercialisé rapidement) ne ratez pas l’occasion, c’est de la bonne.

Quelques photos (de mauvaise qualité, c’est la signature du c12…) pour vous faire partager ce petit bijoux qui ne va pas me quitter de tout l’été !

Petite précision, les règles sont en anglais mais c’est vraiment simple à comprendre. Les cartes ont parfois 3 mots de texte, mais les picto sont très clairs et même les anglopobes s’en sortiront tranquillement.
Plein de vidéo sont dispo sur YouTube pour expliquer le tour de jeu, je ne mets que celle-ci dans laquelle l’auteur présente lui-même le bouzin pendant la UK Games Expo 2014 :

Discussion

Une réflexion sur “Oddball Aeronauts – Open the box

  1. Effectivement, les illustrations sont très jolies… Je vais guetter sa sortie en boutique… ^^

    J'aime

    Publié par Wallach_IX | 4 juillet 2014, 14 h 46 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Google Translate

Image du moment

Chaîne YouTube Wargame française de qualité !

Compteur Marius 2017

279 Marius
Détail ici

WIP de l’Atelier

Prédator Baal

%d blogueurs aiment cette page :