>
Vous lisez...
Photos

La photo de figs (à l’arrache)

Le but de ce petit article n’est pas d’obtenir un résultat professionnel, mais juste d’améliorer légèrement le rendu des photos de figs pour les balancer sur le net sans honte. Il existe de très bons tutos sur la photo, mais je n’ai jamais eu le courage de les appliquer de bout en bout, parce que c’est simplement pas mon truc (mon truc à moi c’est de peindre des petits bonzhommes et jouer avec à la guerre, sinon j’aurais fait un blog sur la photo, non ?).

Donc pour ceux qui, comme moi, ne veulent pas trop se prendre la tronche, voici quelques astuces pour s’en sortir rapidement.

A moins d’avoir un APN dernier cris qui fait le café, la majorité d’entre nous se retrouvent avec des photos soit ternes et sombres, soit totalement surexposées. Dans tous les cas, ça ne rend pas hommage aux schémas de couleurs utilisées ni au travail du figuriniste acharné.
Si la photo est surexposée, c’est sans doute que :
– elle a été prise avec flash
– l’éclairage est trop proche de la fig et/ou il est trop direct
Ex :

On voit ci-dessus que les tissus se perdent avec le fond, tout comme certaines parties du crâne et de l’épée. C’est donc surexposé, bon pour la poubelle.

Pour régler ce problème, il faut :
– arrêter d’utiliser le flash (ça paraît simple hein, mais mieux vaut le souligner tout de même…)
– utiliser un fond blanc (même une feuille posée à l’arrache si vraiment on n’a pas le temps ou l’envie)
– orienter l’éclairage depuis le dessus de la fig et vers le fond blanc (idéalement avec deux lampes, mais avec une seule ça marche quand même pas trop mal)

J’en profite tout de suite pour souligner l’importance d’utiliser le retardateur, car la simple pression du déclencheur entraîne le risque de mouvement et donc de flou. Alors on pose l’appareil si possible sur un pied, sinon à hauteur de la fig.

En suivant ces petits conseils très simples, on va se retrouver avec une photo à priori terne et/ou sombre.
Oui ? Et bien tant mieux !
Pourquoi ? Parce que grâce à Photoshop (ou à un logiciel de ce type) on va rattraper la sauce !

Ex :

Mais c’est terne ?! Bah oui mais s’pas grave !

On ouvre ensuite la photo dans le logiciel qui va bien (Photoshop en ce qui me concerne, pour ceux qui dorment au fond…) et on se fait un Image –> Réglages –> Niveaux (ou CTRL+L pour gagner du temps).
Ca donne ça :

Sous le diagramme qui s’affiche, on choppe le triangle de droite (le blanc) et on le ramène doucement vers la gauche. Attention à ne pas y aller comme un mammouth au risque de surexposer la photo (ce qui serait balot, vu que pour ça il suffit d’allumer le flash à l’étape 1 et d’en mettre plein la poire de notre petite fig…).
Même opération avec le triangle de gauche (le noir) que l’on ramène doucement à droite. Comme les modifications se font en live, on s’arrête quand on a un résultat pas trop naze, genre ça :

On enchaîne avec un Filtre–> Renforcement –> Accentuation histoire de supprimer un peu l’effet tremblotte :

J’ai l’habitude de renforcer à 75%, mais ça doit dépendre de l’appareil utilisé, à voir en fonction de chaque photo.
Ca nous donne :

Reste ensuite à redimensionner l’image pour qu’elle ne pèse pas trois tonnes. La taille de sortie dépend de ce que vous voulez en faire. En ce qui me concerne c’est pour alimenter ce blog, je me contente donc d’un 800×600 afin que ça ne ralentisse pas l’affichage de mes pages. Sur des galeries du genre Picasa je monte à 1024×768.

On pourrait s’arrêter là, mais si on veut peaufiner un peu plus on peut nettoyer le fond à la baguette magique et y insérer un dégradé histoire de bien faire ressortir la fig. Personnellement je zappe généralement cette étape, mais je suis un adepte du tout à l’arrache…
Enfin, voilà ce que ça donne quand on n’est pas une feignasse comme moi :

Le gros avantage est que ça supprime la zone très claire que l’on voit en haut et à droite de la tête de la fig, et qui a tendance à attirer l’œil au détriment du morceaux de métal qu’on s’est tué les yeux à peindre.

J’espère que ces (très) modestes conseils vous aideront à mettre en ligne plus de vos réalisations, parce que peu importe le niveau de peinture, ça vaut toujours le coup de faire partager ses créations !

Discussion

3 réflexions sur “La photo de figs (à l’arrache)

  1. Sympa ton tuto. Juste un truc, histoire de gagner du temps : au lieu de mettre une feuille blanche, met un fond dégradé , trouve sur le net ou un fond bleu. À mon avis tu y gagnes en réglages par la suite.

    J'aime

    Publié par Gilel | 27 février 2012, 10 h 42 min
    • Merci de ton passage! En fait pour le fond dégradé, dans la modeste méthode que j’emplois, ça a tendance à devenir du gris et du coup ça assombris l’ensemble. Ceci dit il faudrait effectivement que j’essaye en réglant mieux la température des couleurs sur l’APN…

      J'aime

      Publié par c12 | 27 février 2012, 14 h 10 min
  2. Merci pour ce tuto, j’arrive à faire des trucs potables avec mon réflex, mais tes conseil toshop , miam je vais tester ça . Merci.

    J'aime

    Publié par hiroshi | 17 octobre 2013, 10 h 34 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Google Translate

Image du moment

Chaîne YouTube Wargame française de qualité !

Compteur Marius 2017

279 Marius
Détail ici

WIP de l’Atelier

Prédator Baal

%d blogueurs aiment cette page :